French

Améliorer les opportunités d’emploi productif et inclusif est un enjeu essentiel pour une croissance durable et pour une réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire fait face à un défi majeur de qualité de l’emploi. L’emploi est fortement concentré dans des activités indépendantes agricoles et non-agricoles. En moyenne, l’emploi indépendant a une productivité et des revenus relativement faibles, ce qui mène à un sous-emploi important en fonction des revenus. Dans ce contexte, une stratégie productive et inclusive de promotion de l’emploi devrait à la fois se concentrer sur la création de nouveaux emplois, considérer l’amélioration de la qualité des emplois existants et l’inclusion des pauvres, des femmes et des population rurales dans des emplois productifs. Améliorer les opportunités d’emploi productif pour les groupes de population vulnérables est un enjeu essentiel pour une croissance durable et pour une réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire.

La disponibilité de nouvelles informations en matière d’emploi a encouragé la formation d’une initiative multi-acteurs pour opérationnaliser un nouvel agenda de l’emploi pour la Côte d’Ivoire. La réalisation des enquêtes emploi et les analyses secondaires qui en ont découlé ont permis de faire un diagnostic détaillé de la situation de l’emploi en Côte d’Ivoire. Ce diagnostic a été complété par plusieurs évaluations d’impact de programmes d’emploi qui ont permis d’améliorer les connaissances sur l’efficacité de différents types d’intervention. Par ailleurs, de nouvelles approches ciblant à la fois les individus en âge de travailler et les entreprises créatrices d’emplois, sont actuellement pilotées au niveau international dans l’objectif de maximiser les résultats sur l’emploi. Sur la base de ces nouvelles informations, la perspective d’une opérationnalisation d’un nouvel agenda de l’emploi pour la Côte d’Ivoire s’est ouverte. Cette initiative a été conjointement portée par la Direction Générale de l’Emploi et le Bureau de Coordination des Programmes d’Emploi et appuyée par la Banque mondiale, l’Agence française de développement, Innovations for Poverty Action et l’Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab.

Country:
Program area:
Type:
Report
Date:
October 04, 2019
Download

Evaluations of employment programs usually focus on direct impacts on participants, but potential indirect effects are rarely quantified. This paper analyzes the impact of a subsidized apprenticeship program in Côte d’Ivoire. The experiment simultaneously randomized whether apprenticeship positions opened by firms were filled by the program, and whether interested youths were assigned to a formal apprenticeship. This design allows for estimating whether individuals forgo other apprenticeship opportunities (windfall effects), and whether firms replace other apprentices with program participants (substitution effects). We find both effects to be moderate. A framework shows how they combine: overall, 0.74 to 0.77 apprenticeship position is created per subsidized apprentice. Short term impacts on youth earnings were not significant. However, the net value of work provided by apprentices in firms increased, pointing to large indirect effects of the program.

Country:
Type:
Working Paper
Date:
October 11, 2018
English

Gender-based violence against women, including intimate partner violence (IPV), is a pervasive health and human rights concern. However, relatively little intervention research has been conducted on how to reduce IPV in settings impacted by conflict. The current study reports on the evaluation of the incremental impact of adding “gender dialogue groups” to an economic empowerment group savings program on levels of IPV. This study took place in north and northwestern rural Côte d’Ivoire.

Country:
Program area:
Type:
Published Paper
Date:
January 01, 2013

Pages